Il écrit divinement, il manie le clavier comme personne. Il me ferait presque penser à feu écharpe-arc-en-ciel. Evidemment je bois ces articles comme du petit lait. Et comme j'aime vraiment le petit lait, je vous laisse imaginer. Il fait des jeux de mots improbables, il a un humour fracassant, on dirait presque qu'il n'essaie pas de plaire à tout le monde.

Il n'a pas un nombre de commentaires à faire pâlir les autres et pourtant sans relâche il pond sa prose, toujours finement croquante. Bien sûr il parle de sa vie, est-ce sa vraie vie? Peu m'importe.
Il me fait rire. Qui me fait rire à part moi-même? Personne.

Il a ce côté décalé qui me fait trépigner d'excitation. Jamais il ne commente mon blog. Il s'en fiche. Il ne gonfle pas mon égo alors que moi je lui tartine une sacrée pommade. Pourtant c'est pas mon genre hein.
C'est un nain chinois pustuleux bête comme ses pieds.

Mais que voulez-vous, il me fascine.