Je suis malheureuse. J'ai un tel manque d'amour, une telle douleur, un tel manque. Mes crises sont d'une violence inouïe. Je me fais peur à moi-même. Il faut que ça s'arrête, parce qu'humainement je ne peux plus le supporter. Toute son attitude me révolte, me meurtri, me blesse. Il le fait exprès. C'est comme s'il le faisait exprès. J'ai l'impression qu'il sait exactement ce qui pourrait me faire mal et qu'il le fait quand même, parce qu'il en a envie, tout simplement. De même je pense qu'il sait pertinemment ce dont j'ai besoin comme preuve d'affection et qu'il ne le fait pas volontairement, car il n'en a pas envie. Il sait ma fragilité mais il ne la considère pas.
Je ne veux pas rentrer dans cet appart atroce, cet endroit maudit, lieu de trop de souffrances. Je veux m'en aller. Ne plus le voir, ne plus souffrir, ne plus subir, arrêter cette escalade de souffrance.

Je le hais de toute mes forces pour ces mensonges, sa mauvaise foi, sa prétention, son incapacité à se remettre en cause. Je veux arrêter de l'écouter dire ses bêtises. Je veux arrêter de céder, de passer outre. Il ne sait pas m'aimer, il ne sait pas aimer, on l'a trop aimé lui, il ne sait pas donner. Il n'a pas de valeur, il est malveillant, égoiste à l'extrème, il est méchant, il est mauvais.

Je n'en veux plus. Ni dans ma vie. Ni dans mon lit. Je ne veux plus l'entendre cracher ces conneries. Me dire que tout est de me faute. L'entendre me refuser un câlin, me refuser un je t'aime, alors que je suis en pleine détresse.

PERSONNE N'A LE DROIT DE ME FAIRE DU MAL.

J'ai l'impression d'avoir passé ma vie à souffrir. Suis-je prédestinée à être un souffre-douleur? Mais qu'est ce que c'est que cette vie de merde?

Si je devais mourir demain j'aurai l'impression d'avoir passer ma vie a pleurer. J'en ai trop chié. Est ce moi qui fonctionne ainsi? Est ce moi qui me complait dans le malheur?

Je n'en peux plus. Je NE VEUX PLUS SOUFFRIR. Je ne veux plus. Je ne peux plus.
Aucune thérapie n'y fait rien.
J'ai ce mal être. Cet horrible sentiment d'abandon, de non-amour qui me submerge, m'envahit et je me noie.

Je me noie.