12 avril 2007

pourkikonvote?

Je suis une désinvolte de la politique.Chez mes parents il ne nous venait jamais à l'idée de parler de cette chose là. Préférant de bien loin se répandre en commentaires sur la nouvelle compagne teeeeellement désagréable de l'oncle Phil, ou bien préférant potiner sur le dernier film qu'on avait été voir au ciné ou encore préférant relater la cata qui est arrivée à mélissa l'autre jour, mais si tu sais mélissa, la soeur du mec de marie, ah oui bien sûr marie, et bien nous en avons oublié la politique.En gros, dans ma famille, les... [Lire la suite]
Posté par Lallumette à 13:45 - Commentaires [53] - Permalien [#]

11 avril 2007

Que voulez-vous, la vie va, s'envole et rebondit.L'ami Jeannot (mon ex qui m'a rendue absolument dingue et avec qui avec le temps, j'ai su tisser la toile de la presquamitié) s'est remis avec la Grosse Dinde de la farce. Après tout, celle-là, cocue jusqu'à la moëlle, aura eu au moins le mérite de l'avoir le Jeannot. Mais quel Jeannot...Je le regarde, le jauge, l'observe, j'essaie de retrouver ce qui me fascinait dans son regard ténébreux, j'essaie de sentir au gré de son effluve, le parfum qui m'ennivrait, puis je regarde ses mains... [Lire la suite]
Posté par Lallumette à 17:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 avril 2007

Comme un vendredi d'avril...

Je n'ai absolument rien à dire parce que je vais très bien.Peu à peu la bulle des blogs m'intéresse moins.Au fond on tourne en rond non?Alors à bientôt, quand j'irai moins bien, ce qui ne saurait tardé ceci dit, car il suffit que je verbalise mon bonheur pour qu'il fiche le camp.
Posté par Lallumette à 12:26 - Commentaires [6] - Permalien [#]
02 avril 2007

Alpes du Sud

J'avais oublié combien les vacances pouvaient avoir du bon sur le moral d'une parisienne névrosée, j'avais oublié les bienfaits de la montagne, la sérénité enveloppante qu'elle dégage, le goût du bonheur, la neige, l'espace, l'air partout qui rempli les poumons, la mine bronzée des montagnards, le bruit des skis qui glissent, l'odeur de la raclette, le bonheur de s'immerger dans un bain brûlant après une journée sur les pistes, les flocons qui s'écrasent mollement sur le visage et les chocolats... [Lire la suite]
Posté par Lallumette à 17:24 - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 mars 2007

Comme une odeur de neige

C'est avec enthousiasme que je vous annonce que mes yeux ne brûlent plus. Pour l'instant. Mes vacances au ski s'annoncent... mouvementées. Je pars avec des amis qui n'ont pas forcément la même façon de vivre que moi. Je suis plus bronzette-tartiflette que murges-ski à haute dose.Alors en bonne névrosée j'angoisse un peu sur le bon déroulement du séjour mais bon, il parait qu'il faut que j'apprenne à lâcher prise, à ne plus tout contrôler, alors on verra. Sinon j'ai passé une semaine somme toute assez banale.Lundi soir nous avons... [Lire la suite]
Posté par Lallumette à 17:05 - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 mars 2007

Brûlures

J'ai les yeux qui brûlent. Grâce à l'Eurostar qui a refusé de démarrer mon cher et tendre a malheureusement dû annuler son week-end en Angleterre. Merde.J'étais devant la télé, en train de garnir ma pizza trois fromages de crevettes grises décortiquées, le tout en culotte, les lunettes sur le nez, très absorbée par Véronika Mars, quand mon téléphone a sonné et l'horrible Anti Parf' de m'annoncer fébrilement l'annulation de son week-end british.Merde.Et un étrange sentiment de déception m'a envahie.Chose qui ne me ressemble pas. En... [Lire la suite]
Posté par Lallumette à 16:50 - Commentaires [19] - Permalien [#]

16 mars 2007

Quand le chat n'est pas là, la souris se dandine.

L'horrible Anti Parf’ se casse en Angleterre pour le week-end. Je suis étonnamment contente, moi si dépendante de lui ordinairement il faut croire que notre dernière engueulade était celle de trop. Enfin presque celle de trop, ne nous emballons pas. La femelle amoureuse est lâche, rappelons-leHier soir l'abruti a détruit sous mes yeux la rose blanche qu’il venait de m’acheter.Oh je sais ça n'a l'air de rien dit comme ça, mais vous ne pouvez pas savoir à quel point cet acte, hautement symbolique, mais au fond pas si grave, m’a... [Lire la suite]
Posté par Lallumette à 11:28 - Commentaires [15] - Permalien [#]
15 mars 2007

Le syndrome du mâle testiculé

Il était une fois un beau prince charmant aux cheveux virevoltants, aux lèvres veloutées et au regard vert flageolet. Bien dans ses baskets, le prince évoluait tranquillement comme un poisson dans l'eau.Il gambadait joyeusement dans son royaume, sillonnant entre bières, football et potes, apportant cigarettes et joie de vivre au tout venant. Un jour il rencontra une princesse charmante.Une princesse qui portait le qualificatif de charmante comme un gant.Une princesse qui rotait comme un porc non sans une certaine fierté.Une princesse... [Lire la suite]
Posté par Lallumette à 13:05 - Commentaires [15] - Permalien [#]
14 mars 2007

Le syndrome de la princesse au petit pois.

Il était une fois une jolie princesse aux cheveux noisette, aux lèvres roses et au regard pétillant. A peine chiante, la princesse évoluait volubilement comme un papillon dans l'air.Elle gambadait joyeusement dans son royaume, apportant réconfort et bonheur au tout venant. Un jour elle rencontra un prince charmant.Un prince qui n'avait de charmant que le nom.Un prince qui fumait tant de cigarettes que ça en devenant irritant.Un prince qui avait le culot de partir tout un week-end entre imbéciles de mâles alcoolisés.Un prince qui osait... [Lire la suite]
Posté par Lallumette à 17:27 - Commentaires [15] - Permalien [#]
12 mars 2007

Le lundi c'est comme ci

Après neuf week-ends de merde, j'ai fait mentir le dicton que je venais d'inventer "jamais neuf sans dix", car j'ai passé un très bon week-end. Oui oui. Un vendredi soir entre amis de loooongue date, à bouffer des crêpes et à finir en cobaye pour un apprenti photographe.Samedi j'ai dévalisé la Fnac en achetant que des bouquins particulièrement traumatisant. J'achève à peine l'histoire de Camille Claudel (merci à celle qui m'a conseillé le bouquin de Delbée) et je commence la biographie de Marilyn Monroe. A force de lire les... [Lire la suite]
Posté par Lallumette à 12:38 - Commentaires [11] - Permalien [#]