Au boulot j'ai une collègue.
Vous savez la collègue avec qui on passe le plus de temps. La collègue avec qui on s'est lié dès notre arrivée, presque malgré soi. Celle avec qui on mange le midi. Celle dont on connait le nom du mari. Celle à qui on offre une bougie parfumée à son anniversaire. La Presque Copine quoi.

Bah moi j'ai beaucoup de mal à jouer la carte de l'amitié avec ses nanas là.

Normalement il y a d'un côté la Famille, qu'on ne choisit pas.
Et de l'autre les amis, qu'on a toujours le droit de trier.
Mais là il s'agit d'une troisième catégorie: les amis qu'on ne choisit pas.
Comme le panel de collègues est assez réduit, on n'a pas réellement de choix en arrivant dans une boîte et souvent on subit.
Parfois même la Collègue Presque Copine te choisit alors que toi, tu ne l'as pas du tout choisie. C'est un peu ce qui m'est arrivé.

Ma collègue à moi elle est gratinée.
Agée de 25 ans, elle est à peu près tout ce que je déteste.
Ma phobie en matière d'amies quoi. Elle est d'abord terriblement laide c'est important pour mieux cerner le personnage, ensuite elle est parfaitement inintéressante et comme si ça ne suffisait pas elle dotée d'un caractère insupportable. C'est presque une extra-terrestre.
Cette fille peut me raconter pendant 20 minutes qu'hier soir elle a été au supermarché et que devant le rayon épicerie elle s'est rendue compte qu'elle ne se rappellait plus le nom de sa marque d'huile habituelle (fou rire de 3 minutes de sa part) Suite de l'anecdote: alors du coup ne bravant que son courage, ma collègue s'est lâché me raconte-t-elle, et elle a pris, au hasard, de l'huile Lesieur.
Dingue non? (re-fou rire de 3 minutes)
Fin de l'anecdote.
Au secours.

Une autre fois elle me raconte avec un air important qu'elle a acheté un nouveau produit pour nettoyer les carreaux de salle de bains. Bon. Et au bout de quelques utilisations elle s'est aperçue que ce produit de couleur bleue, teintait en bleu clair les joints entre les carreaux.
Bon jusque là c'était juste inintéressant.
Mais elle a rajouté que la veille au soir, en prenant sa douche, elle avait eu l'idée de gratter les joints ce qui faisait partir la couleur bleutée. Et du coup (début du fou rire), au bout d'un moment son mari était venu toquer à la porte de la salle de bain en lui disant que ça faisait longtemps qu'elle était sous la douche. (fou rire hystérique)

Là je n'ai pas compris.
Alors elle m'explique: "Mais j'étais restée un quart d'heure sous la douche du coup!!! Tu te rend compte!!!" (re-fou rire)

Non je ne me rend pas compte.
Dans mon monde à moi on peut prendre des douches d'une heure sans que ça ne chiffonne personne.
Dans mon monde à moi personne ne chronomètre le temps qu'on passe sous l'eau.
Et puis dans mon monde on ne se rend même pas compte de la couleur des joints.
Et surtout dans mon monde à moi on ne nettoie pas les joints entre les carreaux de la salle de bain.

Cette fille est mon cauchemar.

Ce genre de délicieuses anecdotes j'y ai droit tous les midis avec nombres détails et force fous rires à l'appui. Cette fille a une vie épouvantablement vide mais elle ne le sait pas. En plus elle est psychorigide. C'est elle qui ordonne à son mari de prendre ou non son scooter pour aller travailler. C'est elle qui lui dit à quelle heure il doit sortir du boulot. C'est elle aussi qui décide ce qu'il a droit d'acheter ou non. Son mari est un mouton. Qui mange de l'herbe ou alors n'a pas de cerveau.

Et puis lundi, elle est arrivée au boulot scalpée et costumée.
Je n'ai pas compris.
A la place de son carré filasse elle avait fait une coupe courte, à la chanteur de Dépêche Mode dans les années 80. Rasée dans la nuque et en pétard sur le dessus.
Et elle portait un immense pull Spirou.
J'ai pas compris.

Le pire c'est qu'à force de copinailler avec elle, elle va finir par m'inviter chez elle un jour.